Comment Dieu a (enfin) changé mon cœur

Ça a commencé par une grosse crise avec mon épouse. J’ai décidé de mettre (presque) toutes mes activités en pause, dont ce blog, pour me consacrer au problème.

Celui-qui-demande-reçoit-entrepreneurchretien

Pourquoi continuer quoique ce soit, si mon couple part en vrille, et que j’ai une relation pourrie avec mes enfants ?!

Je voulais comprendre d’où venait le problème (elle ou moi ?), et trouver de l’aide pour changer « vraiment » les choses.

Après quelques recherches, quelques conseils reçus, j’ai démarré 3 choses :

  • étudier en profondeur le sermon sur la montagne, pour chercher l’intimité avec Jésus (qui il est, et ce qu’il aime)
  • lire le livre « changer vraiment, comment? »​ (Timothy S. Lane et Paul David Tripp) Le titre correspond exactement à ce que je cherchais (!)
  • Me discipliner à prier chaque jour pour mettre ce que j’apprends en pratique

Ce livre m’a permis de me rendre compte que tout ce que je reproche aux autres prend racine dans mon (mauvais) cœur.

J’ai été créé pour avoir des relations sincères, vraies et nourrissantes avec les autres.
Le péché est venu tout gâcher.
Quand on survole la Bible, on peut remarquer combien Dieu veut guérir nos relations :

  • Le résumé de toute la loi : « aime ton prochain comme toi même »
  • Les proverbes donnent énormément de conseils en relations

Le problème, c’est que l’état de ma relation avec l’autre ne peut changer que si l’état de mon cœur change.
De façon naturelle, mon cœur produit des épines :

  • amplifier le problème
  • rejeter la faute sur l’autre
  • devenir susceptible
  • me renfermer
  • m’auto justifier…

De façon « sur-naturelle » (par l’Esprit), mon cœur peut produire de bons fruits :

  • la joie
  • la paix
  • l’amour
  • la patience
  • la douceur, etc…

J’ai donc commencé à chercher ce qui pousse mon cœur à produire des épines (mes mauvaises réactions).
Pour moi, ça donne une liste de besoins :

  • le besoin d’être aimé
  • le besoin d’avoir raison
  • le besoin de recevoir de la tendresse
  • le besoin d’avoir des marques d’amour
  • le besoin d’avoir du calme, etc…

Ensuite, j’ai ouvert les yeux sur ces « besoins » : en fait se sont mes « idoles »
Je définis une idole comme cela :

Si on me la retire ou si on me la refuse, cela constitue pour moi une bonne excuse pour mes mauvaises réactions.

Dès lors, j’ai décidé de prier chaque jour pour que Dieu me débarrasse de mes idoles.
Jésus nous a bien dit « …celui qui demande reçoit; celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. » (Mat7.7)
Je demande donc à Dieu :

  • qu’il me transforme car j’en suis incapable tout seul.
  • qu’il m’aide à identifier et détruire mes idoles
  • je lui dis que j’accepte de renoncer à mes épines, pour qu’il plante de beaux fruits à la place.

Au quotidien, à chaque rechute, je note sur mon carnet la cause « profonde » qui est souvent une idole à laquelle je n’avais pas pensé… et je l’ajoute à ma liste de prière.

Par exemple, un jour, ma femme m’a fait remarqué à quel point j’étais méprisant des besoins des autres, si c’est des besoins que je ne ressens pas moi-même.
Depuis, je prie chaque jour que Dieu m’apprenne à tenir compte des besoins des autres, même si je ne les comprend pas.

Je prie de la sorte chaque matin… certaines idoles ont disparu instantanément, d’autres persistent et resurgissent de temps en temps.
Souvent, c’est parce que ma volonté de m’en séparer n’était pas si sincère, et que je pensais pouvoir tenir par mes forces.

Mais cette attitude a transformé ma relation avec Laurence (ma femme), et aussi ma relation avec mes enfants.

Besoin de faire un gros bilan pour repartir sur de bon rails ?
j’ai enregistré pour vous une formation audio (totalement gratuite) inspirée par ces bouleversements dans ma vie : 7 jours pour repartir sur de bons rails

Que Dieu vous bénisse !

Mat Fuzier

-