Idée reçue N°01- Entreprendre, c’est une question de tempérament et de vocation

Pour ne pas entreprendre, il faut trouver une meilleure excuse…

on-est-tous-entrepreneurs

Pour entreprendre aujourd’hui, quand c’est la crise, quand l’État fait n’importe quoi, quand l’économie est contrôlée par des empires financiers, il faut forcément avoir ça dans la peau!

D’ailleurs c’est peut-être pour ça qu’on imagine que beaucoup d’entrepreneurs sont fils d’entrepreneurs et qu’ils ont eu leur vocation très tôt.

Et pourtant, c’est faux. La plupart des grandes réussites, des carrières extraordinaires, sont souvent des gens repartis de rien… Ils ont grandi dans un contexte bien plus défavorable que le mien, et (peut-être) que le vôtre.

Ferdinand Porsche (oui, Porsche) a assisté en « fraude » aux cours d’ingénieur mécanique car ses parents ne pouvaient pas lui payer les études…

Stephen King a rédigé les pages de son premier succès en griffonnant pendant le peu d’heures de temps libre alors qu’il travaillait dans une blanchisserie industrielle, car il ne trouvait pas d’emploi dans l’enseignement… il a même jeté son premier manuscrit à la poubelle tellement il n’avait pas confiance en lui. (c’est sa femme qui l’a ramassé, comme quoi, on a toujours besoin d’être accompagné!)

J’ai pris ces exemples-là parce que je les avais en tête, mais en fait, vous pouvez en trouver à toutes les époques, dans tous les domaines, et à tous les niveaux de réussite que vous voulez… depuis « vivre simplement d’un métier qu’on aime », jusqu’à « créer un empire commercial ou industriel ».

Au final, on est tous entrepreneurs… au moins de notre propre vie ! Et si vous m’avez suivi, vous avez dû comprendre que cela ne dépend pas de ce que vous savez d’avance, d’où vous être né, de l’âge que vous avez, de la taille que vous faites, de la couleur de votre peau, ou de n’importe quoi d’autre…

Et il est de votre ressort, de votre responsabilité de choisir, et de vous mettre en marche.

En tant que Chrétien, vous n’allez probablement pas définir la réussite comme le fait de créer « un empire financier ou industriel » 🙂 …Mais c’est pas pour ça que ce sera beaucoup plus facile! La volonté de Dieu pour nous n’est pas un secret: « Que toute votre vie soit dirigée par l’amour » (Eph5.1)

Nous sommes dans ce monde non pour en prendre quelque chose, mais pour apporter quelque chose.

Dieu ne nous a pas créés pour qu’on cherche notre propre bien, mais le bien des autres, de la société et de son royaume.

A vous de voir, vous pouvez entreprendre de mille façons, dans les domaines que vous maîtrisez:

  • Trouver des solutions aux besoins des gens
  • Créer une association pour aider les démunis
  • Créer d’excellents produits ou services
  • Rendre simple et accessible, des choses qui sont des fardeaux pour certaines personnes
  • Travailler sur vous même (vous former pour être capable d’apporter plus de valeur autour de vous)
  • Réaliser des tâches ordinaires d’une manière extraordinaire, « comme pour le Seigneur »
  • Ou simplement tenir ferme, pour votre famille, dans les « hivers » de la vie…

Il n’y a pas de « petites entreprises »… Zacharie nous dit « ne méprisez pas les petits commencements, réjouissez-vous plutôt ».  (Zach4.10)

Toutes ces « entreprises » demandent du courage, de la détermination, et des forces. Mais ce n’est pas une question de tempérament ou de vocation… nous sommes tous appelés à passer à l’action, faire des projets devant Dieu, et compter sur lui pour les faire fructifier!

…que Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé et que, par sa puissance, il fasse aboutir tous vos désirs de faire le bien et rende parfaite l’œuvre que votre foi vous fait entreprendre. (2 Thes 1.11)

Commencez maintenant

Si c’est pas clair pour vous, et si vous avez besoin de remettre les choses à plat pour mieux redémarrer, j’ai tourné une vidéo qui peut certainement vous aider.

Je vous explique ce qui a été décisif pour moi, il y a quelques années, alors que tout était en train de dérailler… à tout de suite sur cette page.


 

-