Notes de lecture – Changer vraiment: comment?

L’intro de ce livre m’a bien bluffé…

Changer vraiment comment

Je n’ai pas (encore) terminé le livre, mais voici quelques notes sur ce qui m’a encouragé dans les premiers chapitres…

« Comme beaucoup de chrétiens, j’ai rapidement réalisé que mes péchés avaient été pardonnés (grâce passée), et que j’allais passer l’éternité avec Christ (grâce future). Mais j’ai mis très longtemps à réaliser à quel point j’avais besoin des bénéfices de l’œuvre de Christ maintenant (grâce présente). »

5 perspectives à comprendre:

  1. l’étendue et la gravité de MON péché (le mauvais état de MON cœur actuellement, son besoin constant de la grâce) gen6.5, Ro3.10
  2. Dieu veux mon CŒUR, pas un changement de comportement. Il veut changer les pensées et les motivations de mon cœur. (Garde ton cœur plus que tout… Prov4.23)
  3. Ce dont j’ai besoin, c’est Jésus. Ce n’est pas un système où des bonnes pratiques, mais une personne qui vit en moi, qui veut mon bien (Eph2.22), qui a vaincu (1Cor15.25).
  4. Dieu m’appelle à grandir et à changer. Le but n’est pas juste de meilleures relations, réussite, ou la libération de quelques péchés récurrents. Le but est de devenir comme lui, « participant de la nature divine » (2Pie1.4)
  5. J’aurais toujours des péchés à vaincre et des forteresses à renverser. Ma vie sera remplie de repentance et de foi.

Marre des solutions toutes faites de chrétien:

  • pense moins à toi même, pense plus aux autres!
  • lit plus ta Bible!
  • Dieu est souverain…

Les faux espoirs du monde

1- il faudrait changer mes circonstances où changer les autres
(Trouver quelqu’un, de l’argent, ma santé, ou changer le comportement des autres…)

2- il faudrait changer mon comportement
(Oui, mais pas avec votre volonté, et pas juste le comportement…)

3- il faudrait changer mes pensées
(Oui, mais sans négliger que Jésus est venu nous changer totalement)

4- il faudrait que j’ai plus confiance en moi
(Plutôt confiance en Jésus, avoir une plus grande estime de mon sauveur)

Nous avons besoin de Jésus le RÉDEMPTEUR, pas le THÉRAPEUTE.

Jésus ne nous donne pas ce qu’on crois avoir besoin, mais ce qu’il sait que nous avons besoin.

Le véritable espoir c’est Jésus

  • Sans Jésus, la sagesse est une folie.
  • Sans Jésus, la droiture morale est de la culpabilisation.
  • Sans Jésus, la sanctification est un effort vain contre le péché.
  • Sans Jésus, la rédemption est une autre forme d’esclavage.

La vraie sanctification commence enracinée en Jésus, et elle continue en demeurant chaque jour en Jésus.

Le signe de votre nouvelle vie en Jésus n’est pas qu’une bonne conscience, mais aussi un glorieux combat intérieur contre les tentations du monde.

Votre nouvelle vie en Jésus apporte 2 choses: une nouvelle identité, et une nouvelle lutte.

Le livre vous intéresse? Vous pouvez le retrouver ici.

Mat

-