Etre entrepreneur de sa propre vie, en restant dépendant de son Père céleste (mes 15 principes de vie)

 Entrepreneur-dependant

Ces principes m’aident à tenir la position du gouvernail vers la vie que Dieu m’inspire…

Je les ai collectés au fil du temps, en notant toutes mes découvertes dans ce que j’appelle mes “trésors bibliques”.

Principe 01- Je vis pour apprendre à mieux connaître Dieu, pour lui rendre grâce, et pour lui rendre gloire dans toutes mes actions, en me réjouissant en lui avec tous mes semblables, grâce à l’œuvre accomplie par Jésus Christ.

C’est en quelque sorte une mission universelle que tous les hommes devraient avoir en commun.

Principe 02- Aimer et aider mon prochain motivent toutes mes actions

Etre une bénédiction pour ma femme, mes enfants, ma famille proche, mes frères dans la foi, mes amis, …tous les hommes!

Apporter de la valeur, transmettre le message et l’amour de Christ, faire progresser les gens et faire réussir les projets.

Par votre obéissance à la vérité, vous avez purifié votre être afin d’aimer sincèrement vos frères. (1Pierre1.22)

Principe 03- J’ai confiance en Dieu et dans les capacités qu’il m’a données

…pour les mettre en action selon la vie qu’il m’inspire. Je veux croire, et ne pas douter. Agir et pas me plaindre.

Je considère qu’il me donne chaque jour, les circonstances nécessaires, les forces nécessaires et la foi nécessaire, pour faire juste le pas suivant.

Chacun de vous a reçu de Dieu un don particulier: qu’il le mette au service des autres comme un bon gérant de la grâce infiniment variée de Dieu. (1Pierre4.10)

Cela ne veut pas dire que nous puissions nous considérer par nous-mêmes à la hauteur d’une telle tâche; au contraire, notre capacité vient de Dieu. (‭2Corinthiens‬3‬.4-5‬)

Principe 04- Je suis acteur de ma vie, et intentionnel dans ce que je fais

Je suis en charge de mon planning, du temps qui m’est confié.

Pour cela, je me concentre sur ce qui est important (Philippiens1.10-11). Avec Jésus, je veux conduire ma vie et pas suivre le courant… je veux tenir la position du gouvernail vers la vie qu’il m’inspire!

C’est valable pour ma vie, mes affaires, mon travail, mon comportement extérieur, mes relations avec les autres (1Thes4.11-12).

Principe 05- Grâce à Dieu, j’élève mes standards (mes attentes par rapport à moi même)

…grâce à toi, je franchis des murs …tu me rends fort, tu es mon bouclier …grâce à toi, j’avance plus vite (2Sam22‬)

Je cherche à progresser dans tous les domaines, dès lors que Dieu me fait prendre conscience de mes insuffisances. Je refuse de laisser le péché, ou toute forme de mal s’installer dans ma vie sans chercher activement le secours auprès de Jésus, par la prière et dans sa Parole.

Bien sûr, je n’ai pas “besoin” de le faire… Dieu ne m’aimera pas plus pour cela, c’est ma réponse volontaire à son amour inconditionnel!

Références: faire grandir vos qualités (2Pierre1.8), être vigilants, résister au diable (1Pierre5.8), faire tous vos efforts pour … (2Tim2.22)

Principe 06- Par la foi, rien n’est impossible

Tout est possible à celui qui croit (Marc 9.23)

C’est Dieu qui fait réussir les projets qui sont selon sa volonté, mais nous sommes responsables d’agir selon ce qui nous a été révélé!

Si c’est important, vous trouverez un moyen, sinon vous trouverez une excuse. (Presque) rien n’est impossible en soit… l’application (la foi en action) nous permet de rendre les choses possibles.

Bien entendu, seule la volonté de Dieu s’accomplira, mais il prend plaisir à faire fructifier nos actions faites par la foi!

Principe 07- Je moissonne aujourd’hui ce que j’ai semé hier

Je veux prendre mes décisions en pensant au long terme et à l’accumulation de petites actions pour voir de grands résultats.

Ce n’est pas automatique. Parfois on fait tout bien, mais un seul événement vient tout réduire à néant.

Le fermier a préparé la terre, semé les graines, arrosé le champs… mais le gel a tué les jeunes pousses. Ça arrive parfois dans cet univers. Mais celui qui n’a pas planté à cause de l’incertitude de la récolte, ne récoltera jamais rien.

Principe 08- J’écoute la voix de mon Père céleste (je fais taire les autres voix)

Je n’agis pas selon la voix de la peur, du découragement, de la colère ou de [insérez votre liste].

Je ne crains pas la peur car elle indique ce qui est important… mais elle ne dictera pas mon comportement.

Au contraire, je me rappelle les promesses divines qui m’encouragent.

Principe 09- J’agis par conviction personnelle

Garde tes convictions, pour ce qui te concerne, devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même par ce qu’il approuve. Rom14.22

Je considère que c’est Dieu qui crée en moi le vouloir et le faire. (Philippiens 2.13) Si après avoir prié, je sens que l’Esprit me pousse à aller dans une direction plutôt qu’une autre, j’en fais ma conviction personnelle… cela ne veut pas dire que je vais attendre d’être certain d’avoir raison pour agir.

Principe 10- Je passe à l’action (maintenant)

Je n’attends pas d’avoir tout compris pour agir, ce serait un manque de foi… si je crois que c’est juste, j’agis pour comprendre!

Va avec cette force que tu as… N’est-ce pas moi qui t’envoie? (‭Juges‬6‬.14‬)

…à force d’études et de livres, “le corps se fatigue”, accompli les œuvres que la sagesse de Dieu te demande de mettre en pratique. (Ecc12.12)

Prends courage et agis! (‭Esdras‬10‬.4‬)

Principe 11- Je choisis de remarquer le bien et de combattre le mal

Je veux nourrir mes valeurs hautes et délaisser mes valeurs “appauvries”.

  • Exemples de valeurs hautes: l’amour de mon prochain, la foi en Dieu, la droiture, le pardon, la défense de la vérité, la charité…
  • Exemples de valeurs appauvries: la tranquilité personnelle, le confort matériel, l’ouverture (à tout et n’importe quoi)…

…examinez toutes choses, retenez ce qui est bon, et gardez-vous de ce qui est mauvais, sous quelque forme que ce soit. (1 Thes5.14,22)

Principe 12- J’accepte la responsabilité de ce qui m’arrive, bon comme mauvais

Ce point est compliqué: tout ce qui m’arrive n’est pas forcement de ma faute. Dans cet univers, pourri par le péché, on peut souffrir par notre propre faute, par la faute de quelqu’un d’autre, ou par la faute de personne.

Pourtant, la Bible dit qu’on est responsable de se discipliner (Pro5.22), qu’on reçoit le salaire de nos actions (Pro12.14), qu’on sera nourri des paroles qu’on a prononcées (Prov18.20), et que c’est notre propre sottise qui cause notre naufrage (Pro19.3).

Nous sommes tous sur la même “mer”… on peut tous faire naufrage à cause d’une grosse tempête ou d’une vague qui s’abat au mauvais moment. Par principe, je choisis de me concentrer sur ce qui dépend de moi, sans rejeter la faute sur les circonstances.

Principe 13- Quand c’est difficile, Dieu me donne l’occasion de faire la différence

C’est facile d’aller bien quand tout va bien (vous ne voulez pas une médaille en plus?).

Mais au lieu de me plaindre quand tout va mal, je veux saisir l’occasion pour apprendre à être calme quand tout incite à la colère, pour apprendre à pardonner, quand tout encourage au ressentiment, pour apprendre à me remettre dans la joie, quand tout incite à l’amertume, et pour me remettre dans l’énergie, quand tout incite au découragement.

Si tu te laisses abattre au jour de l’adversité, ta force est bien peu de chose. (Pro24.10)

…car même si le juste tombe sept fois, il se relèvera (Prov24.16)

Principe 14- Je cherche à comprendre la leçon à apprendre

Car Dieu a promis que je ne serais pas tenté au delà de mes forces (1Cor10.13), et que toutes circonstances concourent au bien de ceux qui l’aiment, et qui marchent selon son plan (Rom8.28)

Quelle est la leçon, le cadeau caché des circonstances dans lesquelles je me trouve?

…et tous les hommes sont pris de crainte et ils proclament l’œuvre de Dieu en tirant la leçon de ses actions. (Psa64.10)

Mes frères, quand vous passez par toutes sortes d’épreuves, considérez-vous comme heureux. (Jac1.2)

L’Eternel a tout fait pour un but (Pro16.4)

Principe 15- C’est Dieu (et lui seul) qui fait réussir et fructifier toutes mes actions

C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, et toute la peine qu’on se donne n’y ajoute rien. (Pro10.22)

(Si tes biens s’accroissent)…Prends donc garde de ne pas te dire : «C’est par mes propres forces et ma puissance que j’ai acquis toutes ces richesses.» Souviens-toi au contraire que c’est l’Eternel ton Dieu qui te donne la force de parvenir à la prospérité …(Deut8.17-18)

A voir tout de suite…

Pour allez plus loin, vous pouvez télécharger dès maintenant mes “trésors bibliques” classés par thèmes…

Mat

Les commentaires sont fermés.