Un agenda ne sert à rien sauf si…

Pour qu’il soit utile, votre agenda doit avoir votre attention et votre respect:

  • Un agenda que vous ne consultez pas régulièrement ne sert à rien.
  • Un agenda que vous consultez, en vous moquant de ce qui est dedans, ne sert à rien non plus.

En réalité, c’est à vos propres décisions que vous accordez de l’attention et du respect, il s’agit d’autodiscipline (et cela se travaille : l’expérience devrait vous faire progresser dans ce domaine).

Il existe toutes sortes d’agenda, papier ou numérique, partagé ou privé, lié à votre boite mail ou a vos rappels, lié à vos réunions zoom…
L’agenda que vous choisissez va toujours vous accompagner, vous allez le consulter souvent, et vous allez prendre au sérieux ce que vous y avez inscrit.

… et si vraiment vous décidez de ne pas faire ce qui est dans votre agenda, c’est que Dieu vous a montré un meilleur plan.

Un bon agenda doit vous faciliter 3 choses:
1/ avoir de la visibilité sur vos objectifs prioritaires trimestriels
2/ avoir de la visibilité sur vos missions prioritaires de la semaine
3/ avoir de la visibilité sur vos taches prioritaires de la journée

… et qu’il n’y ai pas de rupture entre ces 3 niveaux (trimestre, semaine, jour)

La réflexion trimestrielle vous aide à définir vos “gros objectifs”. vous pouvez tout à fait en faire des objectifs mensuels, que vous choisissez pour les 3 prochains mois.

Ce travail vous permet de définir vos priorités de la semaine… en gardant en tête qu’il n’y aura que 14 semaines jusqu’à la fin du trimestre. Tout ce que vous faites chaque semaine n’est pas forcément en lien avec un “gros objectif trimestriel”, et c’est pour ça qu’il faut l’avoir toujours en tête!

Je vous montre ici la page Plan de Semaine de l’agenda que j’utilise, pour que vous compreniez le principe (ça marche aussi avec un agenda plus classique, si vous avez des pages de notes entre les semaines).

Si vous tenez à rester en 100% numérique, assurez vous d’avoir cette étape de réflexion quelque part avant de commencer la semaine:

1/ Jeter un coup d’œil sur vos objectifs du trimestre
2/ Faire le bilan de la semaine passée
3/ Lister de ce qui semble faisable la semaine prochaine
4/ Choisir vos 3 missions prioritaires de la semaine (pro/perso)
5/ Poser les “gros plots” sur le plan de la semaine

Un plan de semaine comme celui-là n’a rien à voir avec une vue du détail de vos journées réduites et juxtaposées sur un écran…

Après avoir (presque) tout testé, je suis revenu à du papier.

J’utilise bien sûr un agenda numérique Outlook partagé pour mon travail séculier, et de multiples agendas Google pour les différents plannings de l’église locale.

Mais pour travailler, mon agenda papier est celui qui me permet de définir les priorités, et de garder le fil conducteur entre tous mes objectifs et tous mes appels.

Un agenda papier vous place dans un environnement avec moins de distractions, plus propice à la prière et à la réflexion guidée par l’Esprit.

Prendre le temps d’écrire sur du papier vous force à penser plus attentivement, et vous aide à ralentir pour mieux réfléchir.

La transcription manuscrite renforce votre engagement, votre apprentissage, votre capacité de vous souvenir de vos décisions, de vos priorités et de vos objectifs.

Si vous êtes fan du numérique, assurez vous de ne pas perdre de vue vos objectifs au trimestre, vos missions de la semaine, et vos taches prioritaires de la journée.

Je vous montre ici une page de jour de l’agenda que j’utilise.

1/ Consulter vos agendas numériques, vos tâches partagées avec votre équipe
2/ Jeter un coup d’œil au plan de semaine et aux 3 missions prioritaires
3/ Choisir les 3 taches prioritaires du jour
4/ Mettre les autres tâches en dessous
5/ Mettre directement au(x) jour(s) suivant(s) les tâches en trop (l’intérêt, c’est qu’une tache ne soit pas juste sur une liste, mais bien dans votre agenda)
6/ Utilisez les plages horaires pour noter ce que vous avez fait et le temps que cela vous a pris (les RDV peuvent rester sur vos agendas numériques partagés)

J’aime aussi voir en haut à gauche le nombre de semaines restantes dans le trimestre en cours pour garder une conscience visuelle du temps qui passe.

Après toutes mes tentatives, c’est mon agenda préféré, je l’ai appelé « mon carnet de route » ou mon organiseur trimestriel…

Si vous avez envie de l’essayer voilà un lien pour le découvrir page par page…

Mat


Vous pouvez approfondir ce thème en suivant l’atelier vidéo pas-à-pas, que j’ai créé pour TPSG (toutpoursagloire.com)

Un atelier pour prendre du temps avec Dieu pour définir vos objectifs prioritaires et identifier comment les mettre en action pour les 3 prochains mois!

Les commentaires sont fermés.